vide coeur - ma vie après ma vie . . .

vide coeur - ma vie après ma vie . . .

Comment j'ai rendu mon corps malade ?

Je voudrais commencer par dire que grâce au Reiki, je suis arrivé à comprendre certaines choses : pourquoi j'ai fini par tomber malade, et surtout . . . assumer et accepter qui je suis. Mon but est de raconter mon histoire, mon parcours, qui a commencé par l'arrivée d'une maladie psychosomatique et s'est terminée par une réconciliation avec moi même, une autre façon de voir les choses et surtout la vie.

Je suis le dernier d'une famille de 8 enfants et concernant les repas, nous étions tous assujettis à la même règle : une marmite n'en remplacera une autre que lorsque cette dernière aura pris fin ! Pas de gâchis, on jette le moins possible ! ! ! C'était pour nous une chose normale que de manger la même chose pendant plusieurs repas. On n'avait juste ce qu'il nous fallait (parfois moins !) mais c'est ce qui a fait de chacun de nous ce que nous sommes devenus : des personnes fortes et conscientes de la valeur des choses (travail, argent, nourriture, personnes . . .) 

Aujourd'hui encore, je suis toujours surpris de constater que, quelque soit le contexte dans lequel je prenne mes repas (sauf si c'est vraiment pas bon !), il ne reste rien dans mon assiette : on pourrait la ranger directement dans l'armoire ! ! !

"A chacun de nos pas, nous accompagne notre histoire et de notre éducation . . . "

C'est vrai que le manque matériel a motivé très tôt chez moi l'envie de gagnez de l'argent, de pouvoir m'acheter ce que nous ne pouvions pas nous permettre, d'accéder à une certaine autonomie, de soulager mes parents financièrement. Pour cela, j'ai commencé par travailler tout les étés dés l'âge de 16 ans. Cela a commencé par mes fournitures scolaires, un magnétoscope, le permis de conduire, ma première voiture d'occasion et surtout : tout ce dont j'avais eu envie de manger sans jamais avoir pu me l'offrir ou presque ! WAOW !!!

Tout ce qui ne m'était pas accessible auparavant : les pâtisseries, les divers restaurants, les fast food, je voulais manger de tout et à foison. Quand je mangeais, je ne m'arrêtais que lorsque mon estomac était bien plein voir même . . . endolorie ! ! ! J'allais toujours au delà de ma faim !

Ma chance est que je fus toujours attirer par diverses pratiques sportives durant ma jeunesse pour finalement m'engager avec passion dans le milieu du rugby. Il m'a permis (entre autres !) de ne pas être "trop" en surpoids avec tout ce que celui-ci comporte comme conséquences : hypertension, diabète, cholestérol . . .

Au bout d'un moment, mon corps a commencé à  "me faire part" de son désaccord, de sa lassitude, quant à ma façon de me nourrir . . . 

Ce corps si formidable, ce don de Dieu, qui cherchera toujours à se rééquilibrer en déplaçant le problème d'un endroit à un autre de l'organisme jusqu'au jour où... ne restant nulle part où se cacher, il tire la sirène d'alarme !!! Mon trouble a commencé par l'estomac et ceux sont les intestins qui donnèrent l'alerte ! ! !

J'ai commencé à avoir de gros problèmes digestifs, des ballonnements , mais surtout cette sensation d'être éprouvé, de manqué d'air, que mes intestins étaient comme comprimés !!!

J'ai connu, comme beaucoup, des situations difficiles et bouleversantes. Le fait d'être un homme ayant reçu une éducation issue d'une culture méditerranéenne, où l'on se doit de rester fort, digne, de ne pas craqué, a fait de moi quelqu'un qui a beaucoup gardé à l'intérieur de lui.

"N'essaie pas d'être un grand homme, sois un homme..."

Me nourrir à l'excès, garder toutes les émotions à l'intérieur de moi, tout cela à fini par perturber mon système digestif et par la même, ma vie dans son ensemble . . .

"Prend soin de ton corps, et ton corps te restera fidèle...



13/11/2009
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 6 autres membres