vide coeur - ma vie après ma vie . . .

vide coeur - ma vie après ma vie . . .

Petit retour sur la réflexologie . . .

J'aimerai revenir sur mon expérience acquise au cours de ma formation en réflexologie plantaire et préciser qu'à chaque fois que nous avons étudié un système (respiratoire, digestif, ostéo-articulaire . . .) nous devions nous exercer entre collègues étudiants dans un premier temps, puis sur des personnes de notre entourage, afin de "ne pas perdre la main" entre chaque cession de formation.

Voici le résumé de quelques réactions ou sensations perçu en cours ou suite à un soin, par des personnes qui ont accepté de jouer le rôle de "cobaye" et qui m'ont particulièrement frappé dans la mesure où celles-ci ont été ressentit dans le corps alors que je ne suis intervenu que sur le pied ! ! ! 

Sur le pied d'une femme ainsi que sur celui d'un homme, alors que j'effectuais un mouvement du pouce dit "de la chenille" (car identique dans leur déplacement !), le long de la zone du pied correspondant à la nuque en direction du bas de la colonne vertébrale, ces personnes ont sentit mon pouce se déplacer . . . le long de leurs vertèbres !!!

Sur celui d'un homme, dans la zone correspondant au thorax et plus précisément aux muscles intercostaux. Quelle fut ma surprise lorsque le lendemain matin, il me téléphona pour me remercier chaleureusement de la nuit reposante qu'il venait de passer ! Son stress se situant dans cette région, cela l'empêchait de respirer correctement, le réveillant même la nuit avec une sensation d'apnée, se sentant fatigué et irritable au réveil !!!

Sur celui d'une femme, dans la même zone, que j'ai vu inspirer à plein nez et me dire qu'elle avait la sensation de respirer de l'oxygène venu des montagnes ! ! !  J'appris que le lendemain matin, elle avait expectoré des glaires noirâtres (Beurk !) peu de temps après son lever et que tout cela lui avait fait grand bien !!!

Sur celui d'un homme, qui se prêta "au jeu" bien qu'il ne supportait pas qu'on lui touche les pieds ! Au grand étonnement de son épouse, je pu passé mes mains où bon me semblait après un massage relaxant des pieds. D'autre part, il ressentit une douleur au même endroit sur les 2 pieds dans la zone correspondant au bas de la colonne vertébrale. Ce n'est que quelque mois plus tard qu'on lui diagnostiqua une douleur dans la région du sacrum qui datait de plusieurs années, et dont l'emplacement correspondait au mal ressentit sur le pied !!!

Sur celui d'une femme, qui se plaignait souvent de maux de tête, comme le soir où je lui fis un soin et où je ressentis sous mon pouce, dans la zone correspondant au haut du crâne, des petits grains semblables à ceux de la semoule. Après les avoirs dissout en appuyant avec mon doigt, son mal avait disparu !!!

Lorsqu'une collègue étudiante pratiqua sur mon pied le massage concernant "le système respiratoire" : Moi qui croyais avoir perdu le sens de l'odorat suite à une opération du nez, j'eus l'agréable et la désagréable surprise de m'apercevoir que je percevais à nouveau les odeurs ! Désagréable, car à l'époque, je vivais et travaillais sur Paris : Beuuurrrk les odeurs de pollution ! ! ! 

"Le corps à une mémoire". Notre responsable de formation, nous raconta que lors d'un soin effectué sur le pied d'une femme, la zone correspondant à l'utérus lui faisait très mal. Il lui demanda si elle avait déjà abordé ce problème lors d'une consultation en gynécologie ? Elle éclata en sanglot et répondit qu'elle avait été victime d'un viol durant son adolescence ! ! !

Incroyable non ! ! !

Sur le pied de ma mère qui avait un début de bronchite et qui était gênée dans son sommeil mais aussi dans la journée, par des quintes de toux et expectorations. Après le massage, elle vomit les glaires qui encombraient ses bronches et passa une nuit calme et reposante. Par contre, dès le lendemain, ses désagréments recommencèrent de plus belle et ceci pendant plusieurs mois, jusqu'à ce qu'elle soit admise en centre de convalescence et qu'on la mette sous broncho-dilatateur. Durant toute l'année qui suivit, elle ne fut pas embêtée par ce genre de symptômes mais mis ces désagréments sur le compte de mon massage et refusa que je pose la main sur elle jusqu'à ce que je sois initié au deuxième degré de reiki (cf. Moi, ma mère et le Reiki).

 



19/12/2009
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 6 autres membres