vide coeur - ma vie après ma vie . . .

vide coeur - ma vie après ma vie . . .

Une belle expérience

Voici le récit d'une expérience, que j'ai d'abord raconté sur un forum Reiki très sympa (www.reiki-formation.ch) et que je voudrais partager maintenant avec vous :

Bonjour à toutes et à tous.

Je me sens bien, beaucoup plus serein. Pourquoi ? J'ai trouvé ma voie professionnelle ! :)
Je remarque que tout s'est fait doucement mais sûrement ! Tout au long de ma vie, je n'ai cessé d'exercer des métiers précaires mais qui avaient tous une relation avec le contact humain, l'aide à autrui.
J'avais fait tellement de missions différentes que je savais ce que je ne voulais plus faire mais n'avais aucune idée de ce que je pouvais faire ? ? ? :
C'est à la suite d'un bilan de compétence que la conclusion de celui-ci s'est orienté vers le métier d'aide soignant :).
Je pris la décision de m'inscrire dans des instituts spécialisés et de passer les concours d'entrée.
Problème, je n'avais qu'une vue lointaine de ce métier n'ayant été que d'un côté de la barrière : celui de patient ou de visiteur ! :( J'ai donc décidé de démarcher des institutions pour faire un stage de découverte et je fus accepté dans une clinique, pour 30 heures soit 3 jours de 10h, j'ai terminé hier. :)

Voila où je voulais en venir. On m'a affecté dans un service de soins intensifs où étaient accueillis des personnes ayant subit une chirurgie viscérale. C'était un étage avec 10 chambres individuelles.
A la chambre n°8 se trouvait Monsieur G. Lorsque je suis arrivé mardi matin, je n'ai pas arrêté d'entendre le personnel soignant se plaindre d'avoir souffert des cris, de l'agitation de ce monsieur de 91 ans à qui on avait dans un premier temps mis en place une prothèse de hanche et suite à des examens complémentaires, diagnostiqué successivement un cancer du colon et du foie.

J'ai aidé mes collègues aides soignantes à placer le patient afin qu'il soit plus confortablement installé. Je sentais chez elles comme de la crainte et de l'appréhension quant à ses vociférations et gestes limite agressifs !
J'ai accompagné les actes par de la parole et dit au patient : "Monsieur G. nous allons vous embêtez quelques instants mais c'est pour votre bien. Ne vous inquiétez pas ". Je l'ai senti s'apaiser, tout comme mes collègues ! :)

J'ai senti comme une aura qui émanait de mon corps et qui emplissait de plus en plus la chambre de Monsieur G. Au fil des heures et des jours, il devint de plus en plus calme.

Monsieur G. est décédé, un matin, à 10h30.
Il avait un visage magnifique, il était partie en paix. Les collègues étaient étonnés de l'évolution et de la fin qu'avait pris l'histoire de Monsieur G. 

A la fin de mon stage, j'eus un chaleureux au revoir de mes collègues, j'avais l'une des réponses que j'étais venu chercher quand la chef infirmière m'a répondu : "Vas-y lance toi, tu es fait pour ce métier ! ! !" :O:

J'ai souvent ressenti ce que je définis comme une aura mais qui est sûrement l'énergie du Reiki qui se propage et qui se transmet aux personnes qui sont autour de nous.
C'est pour cela que ce que j'ai ressenti dans la chambre, je l'ai aussi ressenti chez mes collègues, outre ma façon d'être, je pense qu'ils ont aussi reçu du Reiki sans le savoir . . .

Bonne continuation . . .



25/03/2010
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 6 autres membres